Au-delà du recyclage : politique pour parvenir à une gestion circulaire des déchets

Les services de collecte et de recyclage des déchets sont parmi les fonctions les plus essentielles du gouvernement pour garder les villes propres et promouvoir la santé publique.

Depuis plus de 50 ans, les gouvernements locaux défendent les efforts visant à améliorer la durabilité environnementale des services de gestion des déchets en établissant des programmes de collecte sélective, en investissant dans des installations de tri, en capturant le méthane et d'autres gaz à effet de serre provenant des décharges et bien plus encore.

Partout aux États-Unis, des villes ont donné la priorité aux infrastructures de gestion des déchets lorsqu'elles s'engagent à atteindre de nouveaux objectifs de durabilité. Le recyclage est non seulement l'un des moyens les plus visibles pour une ville de s'engager en faveur de la durabilité, mais c'est souvent l'option la plus rentable, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES), la pollution de l'air et de l'eau.

Mais les systèmes se sont développés et ont changé d'une manière qui n'est pas durable sur le plan environnemental ou économique. Les Américains génèrent plus de déchets que jamais auparavant, et plusieurs crises ont récemment convergé pour menacer les budgets municipaux et exposer des problèmes systémiques profonds dans l'ensemble de l'industrie de la gestion des déchets. Les taux de recyclage et de réacheminement plafonnent depuis plusieurs années, et il existe un risque sérieux de recul à un moment où il est urgent de progresser rapidement.

Cette note politique a été développé en partenariat avec la National League of Cities aux États-Unis.